Image Image Image 01 Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Scroll to Top

Essayiste, romancier, journaliste, philosophe, historien, mémorialiste… Emmanuel Berl (1892-1976) fut tout cela à la fois. Rien ne sera resté étranger à ce personnage singulier, cavalier seul en marge des grandes équipées de son temps.


Sa vie commence sous le regard de Bergson et de Proust, ses parents éloignés. Elle s’achève par une étroite complicité avec Patrick Modiano. Entre-temps, il aura couru l’aventure de son siècle aux côtés d’Aragon, Drieu, Breton, Malraux, Morand ou Camus, pour ne citer qu’eux.


Son nom évoque d’éclatants pamphlets, l’hebdomadaire Marianne qu’il dirigea de 1932 à 1936, son mariage, improbable et joyeux, avec la chanteuse Mireille ; mais aussi les messages du maréchal Pétain auxquels il prêta main-forte en juin 1940 : le spectre de Vichy hantera longtemps ce juif de bonne famille, homme de gauche proclamé, élevé dans un milieu dreyfusard et clemenciste.


Pacifiste et patriote, quiétiste et libertin, marxiste et anticommuniste, maurrassien et européiste, Berl n’a cessé de varier et de marier les contraires. Retracer sa vie, c’est suivre une ligne brisée qui traverse tout un siècle d’idées, de livres, d’amitiés.


À l’aide de témoignages nombreux et de documents rares, cette biographie dessine le portrait multiforme d’un écrivain farouche et séduisant, dont la vie, plus que toute autre, illustre ce qu’il en coûte de penser librement.


 


Olivier Philipponnat et Patrick Lienhardt sont les auteurs de biographies de référence : Roger Stéphane, enquête sur l’aventurier (Grasset, 2004) et La Vie d’Irène Némirovsky (Grasset/Denoël, 2007).

Fiche technique

Parution : Septembre 2017

Pages : 496 pages

Statut : Disponible

ISBN : 978-2-311-10100-3