Image Image Image 01 Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Scroll to Top

Le Ballet des morts

Etat, armée, familles: s'occuper des corps de la Grande Guerre

Béatrix PauPréfacé par : Pierre Lemaitre

Le livre qui a inspiré Au revoir là-haut, prix Goncourt 2013.

Si l’horreur des tranchées a été abondamment décrite et analysée, nul historien, avant Béatrix Pau, ne s’était intéressé au sort subi par les dépouilles des poilus après leur mort au front.


Le carnage une fois terminé, que faire des centaines de milliers de cadavres enterrés à la va-vite autour des champs de bataille ? D’immenses cimetières militaires sont progressivement mis en place, mais les familles sont souvent rebutées par ces nécropoles anonymes et préfèrent ramener le corps du héros auprès des siens. À condition de pouvoir le retrouver. Alors comment identifier, exhumer et transporter chacune des dépouilles ? Qui se chargera de l’immense tâche de la « démobilisation des morts » ?


Le cynisme des « mercantis de la mort » a été brillamment dépeint par Pierre Lemaitre dans Au revoir là-haut, roman couronné du prix Goncourt 2013 ; Béatrix Pau en explique ici le contexte historique. Ballotés de cimetière de fortune en dépôt ferroviaire, les poilus tombés au champ d’honneur ont trop souvent attendu des années avant de trouver le repos ; cet ouvrage bouleversant était nécessaire pour éviter qu’ils ne soient livrés à l’oubli.

Fiche technique

Parution : Janvier 2016

Pages : 368 pages

Statut : Disponible

ISBN : 978-2-311-10006-8